à propos

Mélanie Millette, PhD, est professeure agrégée au Département de communication sociale et publique de l’UQAM et membre régulière du Laboratoire sur la communication et le numérique (LabCMO, UQAM et Université Laval) où elle est directrice de l’axe méthodologique de la programmation depuis 2016. Elle est l’une des fondatrices du collectif féministe The Fourchettes – Critical Methods in Technoculture. Elle est également membre de la Chaire-réseau Jeunesse du Québec (volet Éducation, citoyenneté et culture), du comité directeur de la Chaire de recherche UQAM sur les usages des technologies numériques et les mutations de la communication, ainsi que membre de l’Institut de recherches féministes (IREF) et du Réseau québécois en études féministes (RéQEF).

Ses recherches portent sur les usages des médias sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, mais aussi les blogues et les balados (podcasts), et plus particulièrement sur les usages politiques de ces plateformes numériques. Ses travaux actuels abordent, d’une part, les enjeux de visibilité/invisibilité dans l’espace public et de participation citoyenne pour les personnes en posture minoritaire ou marginalisée et, d’autre part, les problèmes et opportunités méthodologiques de la recherche féministe sur Internet.

Mélanie_Millette_9070_v2_small

Plus spécifiquement, elle s’intéresse aux contre-publics et aux personnes qui mobilisent les plateformes numériques dans leur engagement citoyen, par exemple à des fins de prise de parole, de reconnaissance sociale, de revendication, d’organisation ou de participation politique. Son expertise touche également les enjeux éthiques de la recherche, spécialement au niveau méthodologique (politiques des données, big data et thick data, recherche auprès de personnes minorisées ou marginalisées, approches féministes).

Pour en savoir plus sur ses projets de recherche en cours, consultez le profil de la professeure dans le répertoire UQAM (onglet Informations générales).